Finnish for busy people

Alternance consonantique du premier groupe verbal

Cet article traite de l’alternance consonantique du premier groupe verbal. Vous pouvez en apprendre plus sur les groupes verbaux finnois ici. L’alternance consonantique est la raison pour laquelle nukkua devient minä nukun, et leipoa devient minä leivon.

1. Qu’est-ce que l’alternance consonantique ?

L’alternance consonantique est quelque chose que l’on rencontre tout le temps lorsque l’on apprend le finnois. C’est un phénomène qui affecte les noms comme les verbes, mais de façon différente. C’est une alternance car les mots peuvent changer entre une forme “forte” et une forme “faible”. Ce changement prend place lorsque l’on ajoute une terminaison au mot. Pour les verbes, cela peut être les terminaisons (i.e. -n, -t) ou n’importe quel marqueur de temps.

L’alternance consonantique n’affecte que certaines consonnes (K, P et T). Quand on conjugue un verbe, les K, P ou T au milieu du mot peuvent changer. Les différents groupes verbaux subissent l’alternance consonantique de façon différente.

Dans cet article, nous couvrirons uniquement l’alternance consonantique du premier groupe verbal.


2. Quand est-ce que l’alternance consonantique s’applique ?

Pour les verbes du premier groupe, l’infinitif du verbe (sa forme de base) sera toujours fort. Minä, sinä, me et te seront faibles quand on ajoutera la terminaison, mais hän et he resteront comme dans leur forme de base. Le présent et le passé simple pour le premier groupe fonctionneront de cette façon.

Autrement dit, l’alternance consonantique du premier groupe verbal prendra place lorsqu’on ajoute les terminaisons de personnes: -n, -t, -mm et -tte. La troisième personne n’est donc pas concernée.

Pour les autres temps et modes:

  • Le participe passé des verbes du premier groupe sera toujours fort:
    en laittanut, olen ottanut, emme ole tappaneet
  • Le passif des verbes du premier groupe sera toujours faible:
    laitetaan, otetaan, laitettiin, otettaisiin
  • Le conditionnel des verbes du premier groupe sera toujours fort:
    ottaisin, laittaisimme, tappaisitko
  • À l’impératif, le singulier sera faible et le pluriel fort:
    Laita! Laittakaa! Ota! Ottakaa!

3. Quelles consonnes changent ?

L’alternance consonantique s’effectue uniquement sur les consonnes suivantes:

Fort Faible Infinitif Formes faibles Formes fortes
kk k nukkua minä nukun, sinä nukut
me nukumme, te nukutte
hän nukkuu
he nukkuvat
pp p tappaa minä tapan, sinä tapat
me tapamme, te tapatte
hän tappaa
he tappaavat
tt t soittaa minä soitan, sinä soitat
me soitamme, te soitatte
hän soittaa
he soittavat
nt nn antaa minä annan, sinä annat
me annamme, te annatte
hän antaa
he antavat
nk ng tink minä tingin, sinä tingit
me tingimme, te tingitte
hän tinkii
he tinkivät
mp mm ampua minä ammun, sinä ammut
me ammumme, te ammutte
hän ampuu
he ampuvat
lt ll kieltää minä kiellän, sinä kiellät
me kiellämme, te kiellätte
hän kieltää
he kieltävät
rt rr kiertää minä kierrän, sinä kierrät
me kierrämme, te kierrätte
hän kiertää
he kiertävät
t d tietää minä tiedän, sinä tiedät
me tiedämme, te tiedätte
hän tietää
he tietävät
k Ø lukea minä luen, sinä luet
me luemme, te luette
hän lukee
he lukevat
k v
p v sopia minä sovin, sinä sovit
me sovimme, te sovitte
hän sopii
he sopivat
lke lje sulkea minä suljen, sinä suljet
me suljemme, te suljette
hän sulkee
he sulkevat
rke rje rkeä minä särjen, sinä särjet,
me särjemme, te särjette
hän särkee
he särkevät

4. Limites de l’alternance consonantique du premier groupe

4.1. Limitations dues au type de consonne

Si une certaine combinaison de consonnes n’est pas incluse dans la liste ci-dessus, elle n’est pas sujet à l’alternance consonantique. Par exemple: -ss- n’est pas dans la liste, donc on ne changera jamais -ss- en -s- lors d’une conjugaison, comme par exemple dans le verbe tanssia (minä tanssin, hän tanssii).

Il est également important de comprendre que les verbes du premier groupe auront toujours un infinitif fort. L’alternance consonantique inverse (infinitif faible et forme conjuguée forte) n’est pas possible pour les verbes du premier groupe.

Infinitif Conjugaison
tanssia minä tanssin
marssia minä marssin

4.2. Limitations dues au placement des syllabes

L’alternance consonantique ne peut survenir qu’à la limite entre la dernière et l’avant-dernière syllabe. Cela signifie que certains verbes longs ne seront pas sujets à l’alternance consonantique.

Par exemple, le verbe vääntäytyä contient -nt-, mais la forme minä ne sera pas faible parce que -nt- n’est pas entre l’avant-dernière et la dernière syllabe. Bien sûr, le dernier -t- subira l’alternance consonantique.

Infinitif Conjugaison Contrairement à
vääntäytyä minä vääntäydyn vääntyä > minä väännyn
kieltäytyä minä kieltäydyn kieltää > minä kiellän

4.3. Groupements de consonnes

De façon générale, il n’y a pas d’alternance consonantique quand il y a un -s-, -h- ou -t- à côté des consonnes susceptibles de changer. C’est par exemple le cas pour le verbe maksaa. Parce qu’il y a un -s- à côté du -k-, il n’y a pas d’alternance vocalique. D’autres verbes similaires de ce groupe : etsiä, katsoa, kytkeä, leuhkia.

Infinitif Conjugaison
maksaa minä maksan
itk minä itken
katsoa minä katson
leuhkia minä leuhkin
todistaa minä todistan
This article was translated by aceawan, a French computer science student with a passion for languages.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.