Le passif présent – Passiivi ~ Opiskellaan!

Le passif présent – souvent simplement appelé le passif – est très souvent utilisé dans le langage parlé. C’est donc un sujet avec lequel vous devrez vous familiariser assez tôt dans vos études.

Table des matières
  1. L’usage du passif au présent
    1. Quand on ne dit pas QUI
    2. La forme « nous » dans la langue parlée
    3. Avec des suggestions
    4. Comment différencier les 3 façons de l’utiliser
  2. La formation du passif présent
    1. Verbes du 1er groupe
    2. Verbes des 2ème, 3ème, 4ème, 5ème, et 6ème groupes
  3. Alternance consonantique au passif présent
  4. Le passif présent négatif
  5. L’objet dans les phrases passives

1. L’usage du passif au présent

1.1. Quand on ne dit pas QUI

Dans la plupart des phrases, le passif est utilisé lorsque nous ne disons pas QUI fait l’action. La raison pour laquelle nous ne le mentionnons pas peut être que, ce n’est pas important qui fait la chose ou que nous ne savons pas qui la fait :

Par exemple : “Tampereelle rakennetaan raitiovaunulinjaa“.

  • Traduction: « Une ligne de tramway est en construction à Tampere » ou « On construit une ligne de tramway à Tampere »
  • Interprétation #1 : Nous ne savons pas qui construit la ligne. Nous ne savons pas quelle entreprise la construit, quels sont les travailleurs qui la construisent activement.
  • Interprétation #2 : Nous ne nous soucions pas vraiment de savoir qui construit cette ligne. Le but de la phrase étant le résultat final que nous attendons.

Le passif en finnois implique toujours que c’est une personne ou un groupe de personnes qui fait la chose. La plupart du temps, il est utilisé pour des “sujets” au pluriel (j’utilise le terme sujet de manière vague, car bien sûr, il n’y a pas de sujet dans une phrase passive).

Finnois Français
Suomessa juodaan paljon kahvia. En Finlande, on boit beaucoup de café.
Opetuksessa käytetään puhelimia. Pendant les cours, les téléphones sont utilisés.
Huomenna juhlitaan rauhan päivää. Demain, la journée de la paix sera célébrée.
Vuokralle tarjotaan yksiö (pic). Un appartement d’une pièce est proposé en location.

Pour les étudiants avancés : en savoir plus sur la différence entre le passif et l’intransitivité : → Transitivity and intransitivity.

1.2. La forme « nous » dans la langue parlée

La « puhekielen me-muoto » est une forme très populaire dans la langue parlée, à tel point que vous êtes beaucoup plus susceptibles d’entendre « me mennään » que la forme standard « me menemme ». Habituellement, dans la langue écrite et surtout dans les documents officiels, vous ne trouverez pas cette forme. Elle correspond à l’utilisation du pronom « on » en français courant, pour remplacer « nous ».

Verbe Langue écrite Langue parlée
mennä Me menemme baariin. Me mennään baariin.
rakastaa Me rakastamme sinua. Me rakastetaan sinua.
kävellä Me kävelemme metsässä. Me kävellään metsässä.

1.3. Avec des suggestions

La troisième utilisation est souvent traduite par la forme « let’s… » en anglais : « faisons, allons… » en français. Vous suggérez quelque chose que vous et votre interlocuteur pouvez faire ensemble. L’idée est précisément que vous le fassiez tous les deux ; il n’est pas impératif de faire faire quelque chose à l’autre personne.

Suggestion Traduction
Mennään teatteriin huomenna! Allons au théâtre demain !
Käydään kaupassa! Allons (visiter dans le…) au magasin !
Luetaan tämä kirja ensin! Lisons d’abord ce livre !
Plus d'informations

Faire de la suggestion passive une question

Bien que cette formule soit généralement utilisé comme un impératif pour faire quelque chose ensemble, vous pouvez également en faire une question.

Verbe Suggestion Traduction
mennä Mennäänkö teatteriin ensi viikolla? Allons-nous au théâtre la semaine prochaine ?
käydä Käydäänkö kaupassa? Allons-nous (visiter le…) au magasin ?
lukea Luetaanko tämä kirja ensin? Lisons-nous d’abord ce livre ?

1.4. Comment différencier l’utilisation de trois différentes façons

Les trois façons d’utiliser le passif mentionnées ci-dessous, ont chacune un une forme très différente.

  1. Le passif sans sujet aura toujours, soit un lieu, soit un objet, soit une temporalité en début de phrase.
  2. L’utilisation du passif dans la langue parlée commencera toujours par “me“.
  3. La suggestion passive aura toujours un verbe passif en début de phrase.
# Finnois Français
1 Junalla matkustetaan paljon. Le train est très utilisé pour voyager.
2 Me matkustetaan paljon junalla. On voyage beaucoup en train.
3 Matkustetaan junalla! Voyageons en train !
1 Ensi vuonna äänestetään presidenttiä. L’année prochaine, un président sera élu.
2 Me äänestetään uutta presidenttiä. On vote pour un nouveau président.
3 Äänestetään uutta presidenttiä! Votons pour un nouveau président !
1 Vedenkeitintä käytetään päivittäin. Une bouilloire électrique est utilisée quotidiennement.
2 Me käytetään vedenkeitintä. On utilise une bouilloire électrique.
3 Käytetään vedenkeitintä! Utilisons une bouilloire électrique !

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, on trouve un cas de localisation (“junalla”), une expression temporelle (“ensi vuonna“) et un objet (“vedenkeitintä“) au début de la phrase dans les cas 1. En revanche, le cas 2 commence par le pronom personnel 1ère personne du pluriel: « me ». Dans le 3ème cas, le verbe est au début de la phrase.


2. La formation du passif présent

Le passif a une seule règle pour les groupes verbaux 2, 3, 4, 5 et 6. Le premier groupe verbal est l’intrus avec deux règles distinctes qui diffèrent des autres groupes verbaux.

2.1. Passif du premier groupe verbal : radical faible + -taan / -tään

Voyons d’abord la règle la plus simple. Pour les verbes 1er groupe qui se terminent par -oa, -öä, -ua, -yä, -ea, -ea, -ia et -iä (plus simplement : deux voyelles, sauf -aa), on utilise le radical faible et on lui ajoute –taan/tään (selon les règles d’harmonie vocalique). Le radical faible est trouvé en prenant la forme minä du verbe et en supprimant le -n.

Verbe Passif Exemples de phrases
sanoa sanotaan Aamulla sanotaan “huomenta”.
nukkua nukutaan Yöllä nukutaan.
kysyä kysytään Kysytään opettajalta.
tanssia tanssitaan Discossa tanssitaan.
lähteä lähdetään Töihin lähdetään ajoissa.

La deuxième règle pour les verbes du premier groupe ne s’applique qu’aux verbes dont l’infinitif se termine par -aa/ää. Pour ces verbes, on obtient le radical faible en supprimant le -n de la 1ère personne du singulier. Après cela, on remplace le -a/ä à la fin du radical par un -e-.

Verbe Passif Exemples de phrases
ottaa otetaan Otetaan se mukaan!
rakastaa rakastetaan Me rakastetaan toisiamme.
ymmärtää ymmärretään Me ymmärretään kaikki.
maksaa maksetaan Kaupassa maksetaan pankkikortilla.
pitää pidetään Pidetään yhteyttä!

2.2. Les types des 2ème, 3ème, 4ème, 5ème et 6ème groupes : infinitif + -an/-än

Pour tous les groupes verbaux autres que le premier, on prendra l’infinitif du verbe tel qu’il est et on ajoutera -an/-än (harmonie vocalique) à la fin. C’est une règle très simple, pourvu qu’on se souvienne de la forme de base du verbe !

Verbe Passif Exemples de phrases
saada saadaan Me saadaan lähteä.
voida voidaan Suomessa voidaan opiskella.
ajatella ajatellaan Ajatellaan loogisesti!
päästä päästään Vankilasta päästään usein aikaisemmin.
haluta halutaan Kesällä halutaan enemmän jäätelöä
tarvita tarvitaan Me tarvitaan televisio.
vanheta vanhetaan Koko ajan vanhetaan.

3. Alternance consonantique au passif présent

Le passif présent est faible dans tous les groupes verbaux ! Cela est dû au fait qu’il est tiré de la première personne du singulier (la forme « minä ») pour les verbes du premier groupe et de l’infinitif de base pour les autres groupes verbaux. Enfin quelque chose est facile ! Dans le tableau ci-dessous, GV signifie groupe verbal.

GV # Infinitif Passif
1 nukkua nukutaan
1 leipoa leivotaan
1 ampua ammutaan
3 kuunnella kuunnellaan
3 jutella jutellaan
3 ommella ommellaan
4 tavata tavataan
4 pudota pudotaan
6 tarjeta tarjetaan
6 mmetä mmetään

4. Le Passif Présent Négatif

Pour dire que quelque chose n’est pas fait, on prend le passif affirmatif et on supprime le -an/än à la fin. Pour la plupart des groupes verbaux, cela signifie en fait que vous reviendrez à la forme de base du verbe. Cependant, pour les verbes du premier groupe, ce n’est pas le cas. Devant cette forme verbale, vous devez bien sûr ajouter “ei“.

Vous pouvez trouver plus d’informations sur le passif présent négatif ici : → Negative present passive.

GV # Infinitif Passif Négatif
1 nukkua nukutaan ei nukuta
1 leipoa leivotaan ei leivota
2 juoda juodaan ei juoda
2 tehdä tehdään ei teh
3 olla ollaan ei olla
3 ommella ommellaan ei ommella
4 tavata tavataan ei tavata
4 haluta halutaan ei haluta
5 tarvita tarvitaan ei tarvita
6 rohjeta rohjetaan ei rohjeta

5. L’objet dans les phrases passives

Dans les phrases passives, l’objet (→ The Finnish object) n’apparaîtra jamais au génitif. Dans les phrases affirmatives, l’objet sera dans sa forme de base. Dans les phrases négatives, il n’y a pas de différences entre les phrases actives et passives.

En d’autres termes, les seules terminaisons de cas que l’on peut trouver dans des phrases passives sont la forme de base (#1), le partitif (#2) et l’accusatif pour les pronoms (#3). Les objets au pluriel peuvent être déclinés au pluriel en T (#4) ou au partitif pluriel (#5). Le génitif n’apparaîtra jamais dans les phrases passives !

GV # Phrases actives Phrases passives
1 Minä syön omenan. Syödään omena!
1 Miehet rakentavat talon. Talo rakennetaan.
1 Me avaamme ikkunan. Me avataan ikkuna.
2 Me emme syö omenaa. Me ei syödä omenaa.
2 He eivät rakenna taloa. Taloa ei rakenneta.
3 He tuntevat hänet hyvin. Hänet tunnetaan hyvin.
4 He rakentavat talot. Talot rakennetaan.
5 He rakentavat taloja. Taloja rakennetaan.

Vous pouvez en savoir plus sur l’objet en général ici : → The finnish object.


Cet article couvre le passif présent. Le finnois a également d’autres formes passives, qui sont un sujet plus avancé. Vous pouvez trouver un aperçu des différents passifs ici → Overview of the passives.

daniel
  • daniel
  • Bonjour, je m’appelle Daniel. Je suis en train d’apprendre le Finnois et j’apprends beaucoup sur Uusi Kielemme.

    Dans mon apprentissage, il m’arrive de devoir moi-même traduire des textes de l’anglais pour comprendre la grammaire finnoise. C’est pourquoi, je les propose à Uusi Kielemme. Cela qui me semble un juste retour des choses. Il sont revus et corrigés par l’équipe de Uusi Kielemme, et Inge que je remercie pour leur énorme travail et l’excellente qualité des textes qu’ils mettent à disposition des apprenants de la langue finnoise.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.